Les dernières chroniques :

mercredi 5 juillet 2017

Angoissée


J'ai longtemps hésité avant de vous faire cet article. Il n'est pas autant positif et doudou comme certains que j'ai l'habitude de faire, mais c'est aussi ça la vie, ce n'est ni tout blanc, ni tout noir.

Le stress. Ce sentiment d'impuissance.

J'ai toujours été quelqu'un d'angoissée, depuis toute petite. Surtout à l'école. Je pense que cela vient aussi du manque de confiance en soi. Les deux sont liés. J'ai rarement cru en moi, ce qui fait que pour des choses banales, j'avais peur. Téléphoner, parler à quelqu'un que je ne connais pas, demander quelque chose... une vraie horreur pour moi. A l'école il y avait les oraux, et je peux vous dire que mes maux de ventre en ont bavé. La boule au bidou à chaque veille d'oraux. Le fait de parler devant toute la classe. Après certains me diront que c'est normal de stresser quand on surmonte une épreuve. Mais pour moi ça en devenait et ça en devient toujours maladif. On avait beau me dire "détends toi" ou "ça ne sert à rien de stresser", c'était pire. Alors maintenant je vis avec. Je n'ai pas de conseils pour faire évacuer ce stress qui vous ronge, à part penser aux choses qui vous rendent heureuse. C'est peut-être tout con, mais ça marche. J'ai un boulot qui me génère pas mal de stress, surtout au niveau de la clientèle, mais des fois je me dis que ce n'est pas grave, ce soir tu retrouvera ce livre que tu aime tant, et tout ira bien. Ce "tout ira bien" m'a souvent été bénéfique depuis toute petite. C'est une certaine Sakura que j'aime tant qui le dis souvent, pour se donner du courage.

Si certains sont comme moi, n'hésitez pas à partager votre ressenti, vos conseils aussi, si vous en avez. On est là pour se soutenir !

54 commentaires:

  1. Oooh petite choupette ! Cet article me donne envie de te faire des gros calins tout doux ! ♥
    J'ai une amie qui avait des gros problèmes de prises de parole à l'oral, avec le bonus des énormes plaques rouges qui apparaissaient sur son corps et tout (ça en était à ce point :/) et ce qu'il l'a vraiment incroyablement aidé et qui lui a fait un bien fou, c'est la sophrologie ! Apprendre à s'apaiser avec sa respiration, ça lui a permise d'être moins stressée et d'avoir plus confiance en elle. Je te le conseille donc très fort si tu en as l'occasion !
    Mon manque de confiance maladif ne me rend pas angoissée, par contre il me pourri la vie dans le sens où je n'ose pas faire les choses parce que j'ai peur de ne pas y arriver/d'avoir l'air un peu ridicule. Alors que c'est trop nul. Mais j'y travaille !
    En tous cas je te fais plein de poutous, n'hésite pas si tu as besoin de réconfort, je serais toujours dispo pour t'envoyer des gifs de Sakura ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'entends beaucoup de bien de la sophrologie, pourquoi pas :)
      merci en tout cas bichette ♥

      Supprimer
  2. Je suis souvent stressée de parler et de rencontrer d'autres gens, de parler à l'oral pour les cours. Même si cette sensation de stress n'a jamais complètement disparue, elle est en tout cas beaucoup moins présente parce que... je me dis de relativiser, que je n'aime pas me sentir stressée et que j'en ai marre de me sentir comme ça x) oui, c'est un moyen bizarre de se calmer, je sais :p
    Chacun ressent les choses de manière très différente et c'est dur d'aller au-delà de ce qu'on fait déjà, mais je trouve que les efforts que tu fais, puisque tu es confrontée à ce stress dans ton travail pratiquement tous les jours, c'est déjà super :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de moyen bizarre, on a sa propre méthode :)

      Supprimer
  3. Ohh cet article m'a mis les larmes au yeux !! Je n'ai jamais eu de problème pour parler devant les gens de choses ditent "banals" donc je ne sais pas trop ce qu'on peut ressentir. Par contre j'ai toujours eu du mal à dire ce que je ressens car "malheureusement on m'a jamais appris à le faire" mon père n'était pas très démonstratif au niveau de ses sentiments et autres et il me disait souvent qu'il ne fallait pas dire ce que l'on ressentait car pour lui c'était pas bien (ce qui au combien est complètement FAUX !).... et ces vrais que ces dernières années j'avais toujours l'impression d'être à part car j'avais beaucoup de peine à dire ce que je ressentais... J'ai du faire un énorme travail sur moi même et je le fais toujours afin d'avoir plus de facilité à dire les choses que je ressens... enfin tout ça pour dire qu'on a tous des difficultés dans un domaine ou un autre et qu'il faut apprendre à vivre avec même si cela n'est pas facile tous les jours ! Et qu'il faut apprendre à en parler soit à des proches soit au travers d'article (comme tu l'as fait) pour se libérer et surtout montrer à d'autres personnes, qu'ils ne sont pas les seules à avoir des difficultés dans ce domaine. On a la chance, et c'est mon avis, d'avoir une communauté qui est très "friendly" et avec qui on peut partager beaucoup de choses....
    Je trouve super que des personnes comme toi écrivent sur ce genre de thème, cela permets de pouvoir échanger...
    PS : J'espère ne pas avoir utiliser de mauvais termes dans mon commentaire :-) et désolé pour les fautes, j'ai écris avec le coeur sans vraiment faire attention :-)

    RépondreSupprimer
  4. Ah le stress... Il en deviendrait presque un ami... Surtout Avant des oraux, ou bien telephoner ! Quand j'étais petite, je ne pouvais pas téléphoner à d'autres personnes que ma famille j'avais super peur... Maintenant ca va mieux, mais concernant l'oral, parler devant toute une classe j'ai beaucoup de mal n'ayant aucune confiance en moi... Je prends de la fleur de Bach quand je commence à être stressée et ça marche super bien, mon souffle s'apaise et c'est agréable :)
    Mais ce serrement au coeur et au vente est royalement pénible, du coup je t'envoie aussi plein de ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️ Et je garde ton conseil en tête, penser à des petits bonheurs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connaissais de nom pour la fleur de Bach, je vais me renseigner merci !
      Bisous ♥♥♥

      Supprimer
  5. J'ai toujours été quelqu'un de stressé et je le suis encore aujourd'hui. Surtout à propos du travail en fait, c'est ce qui me met le plus la pression car je ressens beaucoup d'attentes.
    J'apprends à prendre du recul petit à petit et au final, c'est aussi une question de confiance en soi et de perception de ta propre image envers le reste du monde :)

    RépondreSupprimer
  6. Encore une fois un ressenti partagé, l'angoisse ^^ qui tourne toujours autour de la timidité, qui est généré par un manque de confiance ^^ croire en soi est toujours difficile malgré les années à vivre avec, j'ai même l'impression que ça ne va pas en s'arrangeant.

    Pratiquement tout est une épreuve pour ma part, une fois sortie de ma zone de confort, je perd tout mes moyens, jusqu’à ne pas pouvoir rentrée dans une boulangerie demander une baquette, ou alors tourné devant pendant 15min et se lancé, des fois je dois passé pour un fou^^.

    Perso rien ne me calme, je prends juste énormément de temps pour le faire, et à la fin je suis quand même fière de moi, c'est souvent un mauvais moment à passé.

    Mais c'est quand même marrant toute ces choses dite sur ton blog, ou en privé, son tellement facile à dire, sans angoisse, sans avoir peur d'un jugement, mais tellement plus difficile voir même impossible en présence direct avec les gens.

    Tu fais tellement sur de toi, pour ma part je me dit souvent que pour toi "tout ira bien"
    Non seulement tu oses dire les choses et tu à aussi une communauté qui est derrière toi, tu arrives à faire de tes états d’âmes des sujets à part entière, et les gens sont tous derrière toi.

    En parler c'est toujours bien ça prouve que l'on essaye d'avancer, et ça fais du bien aussi.

    Tout ça pour dire merci de nous permettre de parler de ça, et de se sentir moin seul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohlala si tu savais, je suis pas le genre de personne à être sur de moi ^^
      MERCI lolo ♥

      Supprimer
  7. Bonsoir ! Je suis aussi une grande stressé ! Pas de là à pas pouvoir parler a quelqu'un mais quand le stress est là ca peut assez vite partir en crises d'angoisses et tout le tintouin. Moi auqsi c'est globalement du tout ira bien et du im faut pas y penser. Alors je fait autre chose. Je commence une enième activité plutôt manuelle, je préfère que je ne finirais jamais, comme d'habitudes. Par contre lire j'arrive pas ! Par exemple pour les résultats de mon bac, impossible de lire quoi que ce soit la dernière semaine. Pour ça j'ai besoin que mon cerveau qoit sur pause, pouvoir me concentrer sur ce que je lit, enfin bon je m'étale ! En tout cas, tout ce que j"ai reussi jusqu'a présent, c'est parce que j'ai arreter de stresser. C'est la clef de ma réussite, je le sais. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui quand j'ai quelque chose en attente je n'arrive pas à lire non plus ^^

      Supprimer
  8. J'ai toujours été très angoissée. Je stresse pour tout et n'importe quoi et j'ai beaucoup de mal avec le changement parce que je ne sais pas comment je vais arriver à le gérer mais bon... Une fois, j'ai eu un oral d'anglais et j'étais tellement stressée que je ne respirai pas sauf qu'à un moment le souffle m'a manqué et j'ai du m'arrêter comme après une apnée pour faire une grande inspiration et je crois que tout le monde a cru que j'allais tomber dans les pommes...

    RépondreSupprimer
  9. Plus qu'un article, il s'agit là d'une confession. Félicitations, pour le courage que tu as d'en parler et j'espère que toux ceux qui partagent ce stress permanent, trouveront leur solution pour se sentir mieux.

    RépondreSupprimer
  10. Article un peu plus lourd et peut-être moins joyeux c'est vrai, mais la vie c'est ça aussi.

    Angoissée, je le suis sans doute autant que toi, si pas plus. Cette véritable angoisse s'est vraiment faite sentir à la fin de mon adolescence. À tel point que je ne parvenais plus à parler avec quelqu'un que je ne connaissais pas ou peu. Maintenir des contacts sociaux m'épuisait mentalement, à tel point que j'en ressortais lessivée. Le téléphone est pire qu'une torture pour moi, je ne sais jamais quoi dire, je m'embrouille et commence à bégayer comme une fillette de cinq ans. Envoyer un mail ? Même chose, je stresse, je le relis, le réécrit et impossible de redevenir sereine tant que l'affaire n'est pas classée.
    Cette angoisse des autres m'a transformée en asociale endurcie. Mais très peu de personnes autour de moi s'en rendent compte. En général, je prend des grandes inspiration, je pense à autre chose (liste de course, liste de lecture, le thé que je vais boire après, un bain bien chaud et mérité, une chorégraphie de danse à mémoriser,etc.) tout plutôt que laisser paraître on malaise.
    ça ne fonctionne pas à tout les coups et souvent il m'arrive de ne pas être assez attentive à ce qui m'entoure vraiment, mais c'est une habitude à prendre ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas je te souhaite bien du courage ♥

      Supprimer
  11. J'ai été très stressée (surtout en période d'examens, ou quand je devais rencontrer des gens inconnus, type rentrée scolaire ou même soirée où je ne connaissais personne), mais ça m'est beaucoup passé. Je ne saurais pas trop expliquer comment ni pourquoi, mais même si je ne suis pas pour autant devenue quelqu'un de super sociable ou à l'aise (notamment à l'oral), j'ai dû développer des stratégies inconscientes pour que ça ne me mine pas trop.

    RépondreSupprimer
  12. J'ai l'impression de me reconnaître totalement en lisant cet article. Je suis moi aussi une très grande stressée de nature, ce qui m'empêche souvent de manger et de dormir, et je n'ai malheureusement toujours pas trouvé de méthodes pour l'empêcher.

    RépondreSupprimer
  13. Je te comprends tellement! Je suis une grande stressée de la vie et j'arrive parfois à faire des crises d'angoisse et ne plus pouvoir respirer. Pour moi, c'est aussi à cause du manque de confiance en moi qui me font paniquer ou j'ai peur de ce que vont penser les gens autour de moi. Les oraux.. qu'est ce que je déteste ça ! Mais bon, je crois que dans ses moments de stress, si c'est possible, j'essaye de faire quelque chose qui va me permettre 'oublier (même si ça ne marche qu'en fait à moitié). Par exemple, avant mes oraux de bac, je me disais que j'avais bien appris donc il n'y avait aucune raison de stresser, que je connaissais les réponses donc pas besoin de réviser encore jusqu'à la dernière seconde (ce qui me fait stresser encore plus) et j'écoute de la musique en pensant à quelque chose ou quelqu'un qui me rend heureuse. Je pense que dans les moments de stress, j'aime avoir une personne que j'aime et qui me rassure à mes côtés et si je suis seule, je fais tout pour me souvenir de ces moments ou cette personne.
    J'avoue que c'est très dur pour moi aussi au quotidien parce que ça m'empêche de faire énormément de choses que les amis font et n'ont pas peur de le faire.
    Je pense qu'extérioriser tout cela comme tu le fais sur cet article et sur tous les autres où tu te confies est un bon moyen de pouvoir t'exprimer sans gêne puisqu'au final, c'est comme si tu parlais à ton ordinateur. En tout cas, bravo d'avoir écrit cet article, j'adhère complètement et j'espère que ce stress là très présent passera :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as une très jolie méthode ♥ merci en tout cas :)

      Supprimer
  14. Merci pour ton article.

    Je suis moi-même quelqu'un d'angoissé naturellement mais ça empire année après année. Ce n'est pas le fait de parler qui me stress, c'est le fait d'être jugée. j'ai toujours le sentiment de de voir prouver aussi bien aux autres qu'à moi-même que j'en vaux la peine du coup je me mets la pression afin d'être la plus parfaite possible et ça finit par me retomber dessus.

    Cette année (je parle en scolaire vu que je travaillais dans un établissement), j'ai enchainé les problèmes de santé sans comprendre. Je m'en suis inquiétée quand je me suis retrouvée à ne plus manger quoique ce soit pendant 3 semaines tant j'étais stressée. Ensuite, ça été les crises de panique à répétition (j'en faisais une par jour sans parler de celles que je contrôlais).

    Le fameux "détends toi" ou "c'est nous qui te stressons?" ou encore "Tu ne te plais pas ici?" j'y ai eu le droit. J'avais beau expliquer, personne ne m'a comprise. J'ai utilisé différente méthode. Au début l'homéopathie (efficace pour les troubles léger), les musiques zen (pour moi c'est asiatique surtout le feng shui) et les exercices de respirations. Ça fonctionne assez bien même si j'ai quand même du passer un temps par un médicament.

    En tout cas, ça me rassure de lire les messages que je vois. Je pourrais dire que je ne suis pas la seule.

    RépondreSupprimer
  15. Homéopathie et huiles essentielles m'aident bien à surmonter les moments de stress.

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour cet article ! Je m y retrouve tellement... Tout comme toi j ai ce stress depuis des annees, la peur de parler devant du monde, de téléphoner, je connais tout ça et ça n a rien d agréable... Mon corps me le fait ressentir également :douleurs dans le ventre, eczema et j en passe. Avec le temps, j ai appris a en parler a mon entourage proche, l homéopathie m a aussi aidé lorsque je sens qu une crise d angoisse me guette. Tout cela ' est pas facile et j ai toujours un peu d espopour que ca se calme avec le temps. Bon courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant qu'il y a de l'espoir ♥ bon courage à toi :)

      Supprimer
  17. Je me reconnais bien dans ton article ! J'ai toujours été une personne émotive et angoissée. Parler au téléphone, notamment, a longtemps été une torture pour moi ! Chose incompréhensible à note époque ! Comme toi, j'ai manqué de confiance en moi, mais j'apprend à "oser" et me calmer par différentes activité, J'ai fait du théâtre à l'adolescence, ce qui m'a énormément aidé à parler en public ! Et depuis un an, je fait partie d'une chorale: c'est mon défouler par excellence !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de voir que tu ai trouvé quelque chose pour te défouler :)

      Supprimer
  18. J'ai retrouvé du travail. J'ai angoissé à mort avant l'entretien d'embauche, maintenant j’angoisse à mort en attendant de commencer le 12 juillet. Je stress parce que je ne sais pas si je vais assurée (je manque de confiance en mois aussi), et je stress parce que je ne sais pas si je vais réussir à mener vie professionnel et vie privé (avec ma fille de 9 mois) à la fois. Je n'ai pas de remède miracle, alors à moi les nuits blanches jusqu'au 12 juillet au mois mdr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tout s'est bien passé pour toi :) bon courage !

      Supprimer
  19. <3 <3 <3 Je te fais juste plein de bisous, des fois les angoisses partent avec le temps et la confiance qui grandit alors j'espère que ça sera comme ça pour toi!

    RépondreSupprimer
  20. Merci mille fois pour cet article !! Je me retrouve aussi beaucoup dans ce que tu écris. Tremblements, rougissements lors des oraux et des entretiens c'est juste insupportable... Je suis une grande stressée et même s'il n'y pas de remède miracle le fait de penser à quelques petites choses permet bien souvent de diminuer son angoisse. Par exemple penser à ce qu'on va faire après comme lire un bon livre, regarder un épisode de sa série préférée. Ce sont des petits rien qui pourtant nous donnent un objectif, quelque chose de positif auquel penser. Ensuite, même si c'est difficile, j'essaie de remettre le tout dans son contexte. Un oral ne dure que quelques minutes et dans toute ma journée c'est peu. C'est un court moment, certes intense, qu'il faut passer. Sinon les exercices de respirations sont souvent très utiles. J'ai également fait du théâtre et ce fut vraiment libérateur ! Sinon la frustration de ne pas pouvoir agir à cause du stress est parfois un bon moyen d'agir justement. Avoir confiance en soi est difficile mais ça se travaille chaque jour au quotidien et peut-être que si on positive un maximum alors on aura plus de cran et qu'alors on osera ? J'ai envie d'y croire en tout cas. Par ailleurs, ton article est un vrai rayon de soleil au milieu des angoisses crois moi. Parler est un bon moyen d'extérioriser et te lire est un pur bonheur à chaque fois. Alors, merci encore pour ton partage. <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton message m'a beaucoup touché, MERCI grandement ♥

      Supprimer
  21. Je suis aussi une grande angoissée, quand je pense au futur, à ma vie, etc. Depuis quelques temps je fais des séances de micro kiné, tu devrais essayer :)

    RépondreSupprimer
  22. Je suis aussi une grande stressée (on est beaucoup apparemment), et pareil pour essayer de me contrôler mieux, je dédramatise, je me dis que ça va bien se passer, que je peux le faire, ou que si ça se passe pas bien et bin je pourrais faire autre chose (je fais toujours des plans a, b, c, d.... au cas où quelque chose foire et pour me rassurer, me dire que je peux faire autrement). Bref, c'est chiant et ce serait plus simple si on nous apprenait et encourageait la confiance en soi dès l'enfance !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  23. Moi aussi je suis une grande stressée (et parfois pour des choses vraiment ridicules) à tel point que ça pouvait me rendre malade. J'ai déjà raté des partiels à cause de ça, etc.. Et le pire, c'est que les gens ne comprenaient pas. Mais aujourd'hui ça va mieux ! Je crois tout simplement que je "grandis" et que j'ai appris à relativiser, à gérer un peu mieux mes angoisses et mon stress.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de choses ridicules pour le stress, ne t'en fait pas ♥
      Je suis contente de voir que ça va mieux :)

      Supprimer
  24. Je suis une personne très stressée aussi mais cela s'améliore petit à petit. En fait, des épreuves pendant mon adolescence ont fait que j'ai toujours eu dû mal d'aller vers les autres. Je n'ai pas confiance en moi comme je le voudrais, parfois.
    Mais cette année, beaucoup de choses ont changé : j'ai un travail étudiant, j'aime faire la fête de temps en temps, mon voyage en Terminale a été également un grand CAP dans ma vie. En bref, j'ai changé, j'ai un peu plus confiance en moi (même si cela ne se fera pas en un jour) et je profite un peu plus de la vie. Je vais plus vers les gens, je stress pour les oraux mais un peu moins qu'avant ... Bref, je sais que ce n'est pas facile (car j'ai vécu la même chose pendant plusieurs annéees) et je suis contente que cela évolue un peu pour moi. Courage 💕

    RépondreSupprimer
  25. Je me suis retrouvée dans ton article tout simplement parce que je suis comme toi. Et pour ma part je sais que c'est essentiellement à cause d'une confiance en moi qui est proche de zéro ^^ Donc avoir peur de répondre au téléphone, parler à des inconnus, faire un exposé devant toute la classe, je sais ce que c'est et l'angoisse que ça procure. Mais j'essaie de le combattre, d'avancer en ayant des petites victoires. Par exemple ça ne me dérange plus de répondre au téléphone (pour certain c'est stupide, rien du tout, mais pour moi ça a été un grand pas!). Je pense que pour les gens n'ayant pas confiance en eux, il faut faire petits pas par petits pas et ce sont justement ces petites victoires qui vont nous aider à prendre confiance et avoir moins peur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les petits pas sont souvent les meilleurs, et nous approchent le plus vers la victoire -^^-

      Supprimer
  26. Pendant longtemps, je n'ai jamais été stressée pour te dire, je n'ai pas stressée pour le bac par exemple parce qu'au fond de moi, je savais que je l'aurais et ça a été comme ça durant longtemps. Mais c'est vrai que juste avant un oral, je n'étais pas à l'aise et j'avais une petite boule dans le ventre ou pareil pour le téléphone, c'est assez stressant de téléphoner à des inconnus. C'est vrai que quand on a confiance en soi, le stress diminue et on se sent mieux. Je pense que la clef, c'est de croire en ses capacités et comme tu le dis, de se dire que tout ira bien. C'est ce que je fais et ça marche. Avant, à l'école je ne participais jamais en classe parce que j'avais peur mais aujourd'hui, grâce à mon métier, je suis capable de parler devant des dizaines de personnes toute seule sans que j'ai la pression plus que ça. Mais maintenant, j'angoisse plus pour des broutilles banales et parfois, ça m'empoisonne un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se met un peu trop la pression aussi je pense :)

      Supprimer
  27. Ha les fameuses présentations orales, que je détestait ça aussi. J'apprenais tout par cœur pour être certaine de ne rien oublier et j'en oubliais le moment venu tellement le stress me rongeait à l'intérieur. Moi aussi, je suis une grande angoissée et aussi une grande insécure. Je crois que je m'améliore avec le temps, mais c'est un travail de tout les instants. Je crois qu'effectivement, la confiance en soi est la clé. Il faut s'entourer de personnes qui croient en soi et en nos rêves et se dire qu'on vaut autant que les autres car s'il y a une chose que j'ai apprise dans la vie est qu'il ne faut pas donner aux autres le pouvoir de diminuer notre valeur :-)

    RépondreSupprimer