mardi 12 décembre 2017

Coco

Et je sais que pour toujours nous vivrons cet amour

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz.
Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel… 

En allant voir Coco, j'étais loin de m'imaginer ce que j'allais vivre.

Je vous le dis d'entrée, c'est un énorme coup de coeur. J'ai été soufflée, émerveillée. On en prend plein les mirettes, c'est bouleversant, mais aussi tendre, bienveillant, magique. Miguel est un petit garçon plein d'énergie, bourré d'espoir et qui croit en ses rêves. Vous allez vivre une aventure avec lui que vous ne risquez pas d'oublier ! Les personnages sont bien pensés, drôles, originaux. La relation entre Hector et Miguel est tellement belle ! J'ai aimé cette évolution, et toutes les surprises qui nous attendent tout autour d'eux. Car on va de rebondissements en rebondissements. Le scénario se craquèle sous nos yeux pour créer un vrai feu d'artifice d'émotion. Place à la vérité, celle qui fera embuer vos yeux.
J'ai été transporté par cet univers, par les couleurs, les musiques, les personnages. C'est tendre, émouvant, et un gros conseil ; préparez vos mouchoirs. La fin est magnifique, mais les larmes n'en sont pas ressorti indemnes...
Coco est un chef d'oeuvre, de ceux qui font chavirer votre coeur, et par la tendresse qu'il évoque.

samedi 9 décembre 2017

Idées cadeaux pour Noël

Ayant vu plein d'articles sur des idées cadeaux pour Noël, j'ai eu aussi envie de piocher quelques trouvailles de mon côté. J'ai pris grand plaisir à faire cette petite liste, la plupart des produits viennent d'Etsy, LA mine d'or pour toutes idées de cadeaux. J'espère que je n'arrive pas trop tard et que vous trouverez l'inspiration si elle manque cette année.

1 Si vous ne connaissez pas le comptoir de Mathilde, c'est la bonne occasion de teste leurs cuillères chocolat chaud ! Ici même un coffret composé de trois goûts différents pour vos chocolats chaud ; biscuit breton, pain d'épice et speculoos.

2 Du même site, cette pâte à tartiner qui en ferait saliver plus d'un : au lait de Noël, speculoos & cannelle.

3 Ce livre est une pure merveille ! Bien trop court malheureusement. Après 40 pages, on en redemande encore ! Vous aurez droit aux plus loufoques des lettres au Père Noël, et surtout des réclamations. C'est drôle, tendre, émouvant ET intelligent !

4 Coup de coeur pour ce collier absolument magnifique ! 

5 Qui ne raffole pas des pins ? Ceux là sont à croquer ! Le petit pull vient d'Etsy > ici. Et la chaussette de Noël de L'atelier Mouette (que je vous conseille !)

6 Des jolies cartes postales Harry Potter !


7 Un joli lot de trois bagues fines

8 LA bougie de l'hiver ! Aux notes sucrées et de guimauve, en plus de ça c'est de la cire végétale de soja et un parfum d'origine naturelle.

9 Mascara botanique naturel, vegan + bio sans gluten + sans cruauté.

10 La tasse parfaite pour cet hiver cozy !

11 Un abonnement pour la box Exploratology (Margaud Liseuse a sorti la sienne, et elle est superbe!)

12 Un petit carnet aux doux accents scandinave

13 Un autre pins adorable, venant de la même boutique du petit pull d'au dessus.



14 Des petites décorations toutes simples pour le sapin, je suis tombée sous le charme !

15 Lot de 4 coussins scandinave de montagne

16 Une coque de téléphone trooooop mignonne avec des petits sujets de Noël !

17 Un pack de 5 cartes de Noël scandinave

18 Qui ne craquera pas sur cette tasse ? Je lorgne dessus depuis un bon moment pour ma part !

vendredi 8 décembre 2017

Les plaisirs de l'hiver


L'hiver... sans doute une des plus belles saisons. Je n'ai malheureusement pas la chance de vivre dans un endroit où l'hiver y est vraiment propice, avec de la neige et du grand froid (genre -5), mais j'arrive quand même à y trouver mes petits plaisirs qui font que j'aime cette saison.

❄️ Le confort de l'hiver. Être au fond du canapé, avec un bon plaid, un chocolat chaud, et un bon livre, avec, accessoirement, un chat à nos côté. En général j'allume aussi une bougie parfumé, à l'odeur sucré, au cookie, biscuit, ou encore aux marshmallow grillés. Une de mes préférées !

❄️ La magie de Noël. J'ai toujours aimé Noël, depuis toute petite. Même si cette fête est synonyme pour moi d'un mauvais souvenir, elle reste précieuse et chaleureuse. Je la célèbre à ma manière, en écoutant All I want for christmas is you, l'OST du Pôle Express, ou encore de Home Alone (et pleiiiiin d'autres musiques!), mais aussi en regardant des films de Noël et en lisant des livres se passant lors de cette période. J'aime me mettre dans cette ambiance magique, qui nous donne des étoiles plein les yeux. Me balader dans les marchés de Noël en mangeant des churros ou bien un bretzel. Mais aussi faire le sapin, choisir les décorations de l'année.

❄️ L'odeur des clémentines (et EN MANGER PLEIIIIN !)
Cette odeur si caractérielle, qui nous fait penser directement à l'hiver et à Noël. Je ne m'en lasse pas. J'aime éplucher une clémentine et avoir la trace de sa senteur sur mes mains.


❄️ Trainer en pyjama le dimanche après midi ! Se mettre dans l'habit le plus confortable au monde, et glandouiller dedans en lisant un bon livre ou en regardant un bon film !

❄️ Re-regarder (ou re-relire) une énième fois Harry Potter ! Même si il n'y a pas de limite à lire ou a regarder cette saga, je trouve l'hiver bien plus propice à la série. La neige, la magie, les sorciers, Poudlard...

J'espère que ce petit article vous aura plus. Toutes les photos viennent du site d'Unsplash. 
Et vous, quels sont vos petits plaisirs de l'hiver ?

vendredi 24 novembre 2017

La vie est belle après tout

Alors oui, depuis quelque temps j'évite les romances comme j'évite une mouche. Tous ces clichés, ces préjugés me font lever les yeux au ciel. Heureusement, il y a encore des romances qui restent très réalistes. Mais avec la période de Noël qui arrive, j'avais envie de me faire une petite liste de livres de Noël, vous savez, ce genre de livre dégoulinant de bons sentiments, mais qu'on ne peut s'empêcher d'apprécier, un peu comme les téléfilms de Noël sur M6. 

La vie est belle après tout mérite d'abord qu'on se plonge dans ses pages sans savoir ce qu'il raconte. Car le résumé qui se trouve à l'arrière du livre spoile TOUTE L'HISTOIRE. C'est en le lisant à la fin que je me suis dis avoir bien fait de m'y être plongée sans ne rien savoir. Si vous voulez savoir les trois thèmes principaux de ce livre : Noël, histoire d'amour, et familles d'accueil.

Il faut aussi savoir passer au delà du prologue. Car j'ai rarement vu un prologue aussi NIAIS de toute ma vie ! La meuf, à part dire que son copain c'est un bon coup, ne tire rien en originalité. Heureusement que la suite remonte le niveau. 
J'ai aimé me plonger entre ces pages, avec comme fil conducteur Noël. On ressent tout ce que j'aime durant cette fête, la magie, la vraie. Celle qui nous gonfle d'espoir et qui nous apporte des étoiles dans les yeux.
Belle est très attachante, surtout quand elle est petite. J'ai quand même voulu lui mettre quelques claques plus tard tant je l'ai trouvé égoïste et immature. Heureusement il y a Tess, le personnage au grand coeur du roman, celle qui sait t'apaiser par un gros câlin et avec une boite de chocolat.

Vous l'aurez compris, La vie est belle après tout n'apporte rien d'original, mais a quand même son lot de rebondissements, car mine de rien il s'en passe des chose en 435 pages. C'est un livre idéal à lire en cette période, au coin du feu, ou sous un plaid, avec un bon chocolat chaud (maison c'est meilleur) à porté de main (avec des marshmallow).

samedi 18 novembre 2017

Les complexes

Après avoir vu la touchante vidéo de Natacha sur ses complexes, j'ai aussi eu envie de parler des miens. Ce n'est pas facile pour autant d'en parler, et je ne suis pas là pour me plaindre.

Mon ventre/Mon poids

J'ai toujours eu un ventre rond, loin d'être plat. Je suis loin d'être en surpoids, je fais 61kg, ce n'est plus le poids que je faisais il y a encore un à deux ans : 55 kg. J'essaye petit à petit d'y revenir, mais c'est loin d'être facile quand il se stabilise. Après je me dis que mon corps évolue, que j'ai maintenant un corps de femme, et que quelques rondeurs ne m'a jamais empêcher de vivre. 

Mon nez

Je le tiens de mon père, et c'est ce que fais que je ne supporte pas mon profil. Il a une petite bosse qui fait que des fois je me trouve moche. Mais j'ai appris à l'accepter, et que des fois ce sont nos petits défauts qui nous rendent charmant(e).
Mon nez fait parti de moi, et je n'ai jamais voulu le refaire, car je n'en ai pas envie, et ce ne serait plus moi, tout simplement.

Mes dents

On m'a toujours dis que j'avais un joli sourire, mais je n'ai pas de dents parfaites. Certaines se chevauchent, d'autres sont un peu tordues, il faut que j'aille aussi plusieurs fois par an chez le dentiste, à cause de mes gencives très sensibles. Mais après cela ne m'a pas empêché de sourire.

Voilà mes trois plus gros complexes, il y en a d'autres, mais ceux là sont les plus évidents pour moi. Ce n'est pas pour autant que je ne prend pas la vie avec le sourire. Personne n'est parfait, et il faut juste apprendre à s'accepter. Je sais que j'ai été accepté comme je suis, malgré mes petits défauts.

Et vous, quels sont vos petits complexes ?

jeudi 16 novembre 2017

Trames jumelles

sumé du 1er tome :

L'une est blonde, l'autre brune. L'une solaire et populaire, l'autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s'affirme dans l'art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d'échanges sur leurs créations et leur vie affective. Jusqu'au jour où les deux jeunes filles se rencontrent un week-end autour d'un projet…

La trilogie de Nos âmes jumelles est une histoire qui a su me toucher au plus profond de moi. Le dernier tome sorti, je me suis fais plaisir en me relisant les deux premiers avant d'enchainer avec la fin. Me créant une parenthèse entre Lou, Sonia et moi.

En relisant les deux premiers tomes j'ai eu cette sensation de retrouver deux bonnes copines, que je n'avais jamais quitté finalement. Samantha Bailly a su créer deux personnages réalistes, et au combien touchantes. Sonia et Lou sont loin d'être parfaites. Elles font des erreurs, évoluent, se remettent en question. Leurs goûts changent, leur manière de voir les choses aussi, qui était peut-être un peu plus naïve dans le premier tome. Dans Nos âmes plurielles on voit qu'elles s'affirment plus dans leur choix, leur décision concernant leur avenir, qui est loin d'être facile, mais baisser les bras ? Jamais ! Sonia et Lou vont se soutenir comme elles savent très bien le faire. Chacune apportera quelque chose à l'autre, elles se complètent. 

L'autrice nous expose les tracas de l'adolescence avec justesse et délicatesse. C'est criant de vérité, et vous n'aurez aucun mal à vous retrouver dans l'une des deux jeunes filles. Pour ma part c'est Lou qui m'a le plus touché. J'ai eu comme l'effet d'un miroir entre elle et moi. Son introversion, ses doutes, son manque de confiance en elle, et le fait d'avoir un coeur d'artichaut.
Ce dernier tome respire la mélancolie, la nostalgie. C'est tout en douceur que l'on quitte nos deux copines, qu'on a vu grandir. On sait qu'on pourra toujours les retrouver si l'envie nous prend, et je n'ai aucun doute que je pourrais les revoir dans une autre oeuvre de l'autrice. Merci Samantha, tout simplement.

mardi 14 novembre 2017

Magie de Noël

On peut le dire, ça y est, on rentre définitivement dans la période de Noël. J'ai toujours aimé cette fête, qui réchauffe les coeurs, qui émerveille nos petits yeux grâce à ces lumières, cette sorte de brume magique qui nous enveloppe.

Noël me réconforte, elle m'apporte beaucoup de douceur, de recentrage au niveau de moi-même, ce besoin plus important de se cocooner, de se faire plaisir. Noël annonce le retour des films et téléfilms de Noël, ceux un peu mielleux, mais qui n'ont que de bons sentiments à revendre. Quels sont les films que vous regardez lors de cette saison d'ailleurs ? Pour ma part c'est Home Alone, Le Grinch, The Holiday (le parfait film cocooning), Les cinq légendes, Le Pôle Express et mon préféré reste Super Noël, que je me regarde la plupart du temps la veille de Noël, c'est pour moi le plus magique de tous, qui me suit depuis ma plus tendre enfance.
En parlant d'enfance, vous avez une anecdote de Noël à raconter ? Moi je me souviens, toute petite, regarder des épisodes de Pokemon qui passaient à la TV le soir, et attendre doucement la venue du Père Noël, sans se douter qu'à côté les parents font ce grand effort d'attendre avec toi, et surtout la venue du couché pour vite mettre les cadeaux sous le sapin.

En magasin aussi, on sent l'effervescence qui commence. Le repérage des cadeaux, de ce qui pourrait faire plaisir à nos proches. Des envies de chocolat, d'être impatient à l'arrivée du 1er Décembre pour l'ouverture du calendrier de l'avent. Vous en prenez vous ? Moi ce sera un tout simple au chocolat ! Le petit plaisir de chaque jour. 
Et dans cette bulle féerique on écoute ces musiques de Noël, que l'on n'écoute vraiment qu'à cette période. J'ai d'ailleurs fais une petite playlist, si ça vous dit ! C'est ici > NOËL EN DOUCEUR.