dimanche 4 février 2018

L'aube sera grandiose

Titania emmène sa fille, Nine, seize ans, dans une mystérieuse cabane au bord d'un lac. Il est temps pour elle de lui dévoiler des événements de sa vie qu'elle lui a cachés jusqu'alors. Nine écoute, suspendue aux paroles de sa mère. Flash-back, anecdotes, personnages flamboyants, récits en eaux troubles, souvenirs souvent drôles et parfois tragiques, bouleversants, fascinants secrets... Peu à peu jaillit un étonnant roman familial, qui va prendre, pour Nine, un nouveau tour au matin...

J'écris cette chronique tout juste après avoir tourné la dernière page de L'aube sera grandiose. Ce roman m'a duré deux jours, il m'a tenu en haleine même avec ma fatigue trainante de la journée. J'adore Anne-Laure Bondoux, ses écrits sont poétiques, sensibles, justes. Ils font battre notre coeur, ils le tourmente aussi, le brise en petit morceaux, mais il y a tellement d'émotions, un torrent de sensations que l'on vit à chacune de ces lectures que je ne manquerais ça pour rien au monde. L'aube sera grandiose c'est une échappée belle, une parenthèse magique, le temps de toute une nuit, où sera contée une histoire. Une histoire loin d'être facile, vous allez pleurer, rire, être en colère. Mais il y aura aussi beaucoup de douceur, de tendresse et d'amour. Les personnages sont touchants, profonds et ont chacun leur propre personnalité. L'autrice nous montre aussi les nuances de l'être humain, le fait qu'il ne soit pas parfait de bout en bout, mais qu'on arrive à l'apprécier, malgré ses défauts.
Cette bulle créée par l'autrice m'a subjugué, elle m'a transporté dans un autre monde, loin de mon canapé. J'ai été charmé, enivré par cette histoire de famille où les secrets se dévoilent sous nos yeux. C'est beau, c'est délicat, nostalgique. La fin est belle, bien que j'aurais voulu quelques pages de plus.

15 commentaires:

  1. Ouaahh ! Tu donnes vraiment envie de lire ce livre. Merci pour cette chronique passionnée !

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre me fait de l'œil depuis un moment et ton avis m'a vraiment convaincu : il faut que je le lise ! :P

    RépondreSupprimer
  3. Chez mon libraire depuis sa sortie, je n'ai craqué que vendredi mais il ne sera pas lu de suite. Ton avis me rassure

    RépondreSupprimer
  4. Chronique toute mignonne ! Je n'ai jamais lu de roman d'Anne Laure Bondoux, 2018 sera peut être l'année pour la découvrir ? =)

    RépondreSupprimer
  5. Et bien et bien quel bel avis ! Moi qui voulais déjà le lirais depuis un bon moment Il faut vraiment que j'aille me le procurer ! J'espère que la plume poétique de l'auteure saura me toucher :)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai vraiment de plus en plus envie de lire ce roman, il faudra que je me le procure!! *.*

    RépondreSupprimer
  7. Dans ma PAL, et toujours pas lu !! Il faudra que je me rattrape ;)

    RépondreSupprimer
  8. Ta chronique est magnifique, j'ai adoré cette lecture moi aussi !

    RépondreSupprimer
  9. Tellement envie de le lire, on voit que ce livre t'a énormément plu, que de beaux mots touchants <3

    RépondreSupprimer
  10. Oh pourquoi pas ? Je crois que d'elle je n'ai jamais rien lu... Sauf son livre à quatre mains, mais ce n'est pas pareil ^^

    RépondreSupprimer
  11. Une chronique très jolie et efficace. Je passe le mois de février chez ma tante journaliste et auteure et, par hasard, j'ai vu qu'elle avait une épreuve non corrigée sur une table de son salon. Ma tante m'a alors carrément dit qu'elle connaissait bien l'auteure... Pardon ? Bref, entre le nom de l'auteure dont je connais l'excellente réputation, un résumé très sympa et les très bonnes choses que j'ai lu sur ce roman, j'aimerais vraiment essayer de le lire tant que je l'ai sous la main !

    RépondreSupprimer
  12. J'ai eu un gros coup de coeur pour ce roman, il est très chouette, super touchant et très agréable à lire. Je suis complètement d'accord avec ta chronique :)

    RépondreSupprimer
  13. Génial ^-^ Ravie de voir qu'il t'ait plu. Ce livre me tente beaucoup ♡

    RépondreSupprimer
  14. J'ai un livre de cette auteure dans ma PAL : Tant que nous sommes vivants.
    Tu donnes terriblement envie de lire L'aube sera grandiose :)

    RépondreSupprimer
  15. Comme je te l'ai dit sur Twitter, j'ai emprunté ce roman à la médiathèque il y a peu. Et j'ai hâte de le lire, j'ai hâte de voir si je vais aimer l'histoire comme tu l'as aimée ! ^^ Passe une belle fin de journée Virginie, et merci pour ta chronique ! Bisous ♥

    Sue-Ricette

    RépondreSupprimer