jeudi 16 novembre 2017

Trames jumelles

sumé du 1er tome :

L'une est blonde, l'autre brune. L'une solaire et populaire, l'autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s'affirme dans l'art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d'échanges sur leurs créations et leur vie affective. Jusqu'au jour où les deux jeunes filles se rencontrent un week-end autour d'un projet…

La trilogie de Nos âmes jumelles est une histoire qui a su me toucher au plus profond de moi. Le dernier tome sorti, je me suis fais plaisir en me relisant les deux premiers avant d'enchainer avec la fin. Me créant une parenthèse entre Lou, Sonia et moi.

En relisant les deux premiers tomes j'ai eu cette sensation de retrouver deux bonnes copines, que je n'avais jamais quitté finalement. Samantha Bailly a su créer deux personnages réalistes, et au combien touchantes. Sonia et Lou sont loin d'être parfaites. Elles font des erreurs, évoluent, se remettent en question. Leurs goûts changent, leur manière de voir les choses aussi, qui était peut-être un peu plus naïve dans le premier tome. Dans Nos âmes plurielles on voit qu'elles s'affirment plus dans leur choix, leur décision concernant leur avenir, qui est loin d'être facile, mais baisser les bras ? Jamais ! Sonia et Lou vont se soutenir comme elles savent très bien le faire. Chacune apportera quelque chose à l'autre, elles se complètent. 

L'autrice nous expose les tracas de l'adolescence avec justesse et délicatesse. C'est criant de vérité, et vous n'aurez aucun mal à vous retrouver dans l'une des deux jeunes filles. Pour ma part c'est Lou qui m'a le plus touché. J'ai eu comme l'effet d'un miroir entre elle et moi. Son introversion, ses doutes, son manque de confiance en elle, et le fait d'avoir un coeur d'artichaut.
Ce dernier tome respire la mélancolie, la nostalgie. C'est tout en douceur que l'on quitte nos deux copines, qu'on a vu grandir. On sait qu'on pourra toujours les retrouver si l'envie nous prend, et je n'ai aucun doute que je pourrais les revoir dans une autre oeuvre de l'autrice. Merci Samantha, tout simplement.

9 commentaires:

  1. Tu me donnes tellement envie de foncer découvrir cette histoire ! Mais j'attends Montreuil pour craquer ^^
    Merci pour ton joli avis ♥

    RépondreSupprimer
  2. ça fait longtemps que j'ai envie de lire Nos âmes jumelles, et sans doute qu'un jour je craquerai, reste à savoir quand. En tout cas tu en parles très bien ! <3

    RépondreSupprimer
  3. j'entends de jolies choses de cette série, j'avoue que je suis curieuse

    RépondreSupprimer
  4. J'avais adoré le premier tome, j'ai vraiment hâte de pouvoir me procurer la suite et m'y coller, c'est une série parfaite pour la saison en plus ^^

    RépondreSupprimer
  5. J'ai beaucoup aimé les 2 premiers tomes ! Le tome 3 ne va pas tarder à être lu !
    En tout cas, très bel article ;)

    RépondreSupprimer
  6. Une saga qui me semble géniale et que j'ai très envie de découvrir surtout que j'en lis que du bien :)

    RépondreSupprimer
  7. C'est une saga que j'ai très envie de lire. Je suis énormément Samantha Bailly dans ces engagements pour lutter contre la précarité du statut d'auteur et je n'ai encore jamais lu une seule ligne d'elle. Pourtant, c'est par cette saga que j'aurais envie de commencer :)

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai pas encore lu un seul tome de cette trilogie mais le premier étant dans ma PAL, je compte bien enfin m'y mettre en 2018 :D

    RépondreSupprimer